Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

25 fév.

12 years a slave

  l'avis
de
Julie

Il n'y a bien que des temps forts dans ce long, beau et douloureux film de Steeve Mc Queen. Derrière la petite histoire (celle d'un homme, Solomon Northup, redevenant esclave, après avoir été enlevé et vendu de force par des négriers à des exploitants de coton dans le Sud des Etats-Unis, à la première moitié du 19 ème siècle ) et la grande (celle de l'esclavage, de la condition du peuple noir aux Etats-Unis au 19ème siècle), il y a la description de ce que peut être l'homme.

Lire la suite


25 fév.

American Bluff

  l'avis
de
Julie

Ce film est assez déroutant, il a l'énergie d'un Casino, Amy Addams n'ayant rien à envier à Sharon Stone. La mise en scène a l'efficacité d'un Ocean Eleven. Les acteurs jouent à la perfection (évidemment mention spéciale à Christian Bale), dirigés par un réalisateur qui n'a plus rien à prouver (Silver Linings playbook l'année dernière, The Fighter un peu avant) et qui sait fidéliser sa jolie troupe (Christian Bale, Jennifer Lawrence, Bradley Cooper).

Lire la suite


02 oct.

Blue Jasmine: une autre femme

  l'avis
de
Julie

Près de 15 mois sans écrire une ligne. L'envie de partager avec vous, Chers lecteurs, mon avis sur certains films n'a pourtant pas disparu pendant ce long laps de temps. Je choisis le dernier film du grand Woody Allen pour livrer ces quelques lignes. Ce choix n'est pas anodin. Car ceux qui sont déjà venus par ici savent que parmi le panthéon de mes films préférés figure Interiors, l'un des meilleurs films offerts par Woody Allen. Blue Jasmine m'a fait penser à Interiors. Une bonne dose d'angoisse et d'introspection en moins. Sans être toutefois léger, le dernier film de l'auteur plonge, une fois encore, dans les méandres de la mélancolie et de la dépression d'une femme.

Lire la suite


25 mar.

Tant de choses à faire et si peu de temps #2

Je crois que ce n'est pas la première fois qu'un article à un tel titre mais je n'ai pas réussi à en trouver un mieux... Depuis de trop nombreux mois ce blog est à l'abandon et avec Julie on se dit très souvent que c'est dommage d'avoir tenu tant de temps et d'abandonner maintenant. Il faut lui trouver un énième souffle afin que cinefeed continue à vivre et surtout parce que cela nous permet d'écrire sur ce qui est tellement important pour nous : LE CINEMA !
En attendant nos sommes (un peu) sur twitter : Jérôme et Julie, n'hésitez pas à nous contacter cela fait toujours plaisir...
En vrac :
Mobius: très décevant même si les intention de Rochant étaient louables.
Spring Breakers: expérimental, déroutant, intéressant.
40 ans mode d'emploi: drôle, amer et tellement vrai.
Zero Dark Thirty: maîtrisé, un bon film mais pas un grand film
Hitchcock: tout naze
Sugar Man: génial, à ne pas rater !

16 dec.

L'Hebdo des blogs ciné S06E08

Le bilan de cette rentrée blogosphérique est très proche du néant et j'en suis désolé. Voici toutefois les articles de mes amis blogueurs et j'en profite pour vous dire que si vous avez un jeune enfant courez voir Ernest et Célestine magnifique dessin animé à l'ancienne.
MyScreens : L'Odyssée de Pi, Ang Lee, raconte-moi une histoire
Cineblogywood : Hobbit Trip (1/3) - l'échappée des Hobbits
Filmosphere : Django Unchained, il était une fois Quentin Tarantino

09 dec.

L'Hebdo des blogs ciné S06E07

En attendant de débarquer sur les écrans le Hobbit fait l'actualité chez nos amis blogueurs...
Cineblogywood : EXCLU - Mais Qui a Re-Tué Pamela Rose ? Le tournage du trailer
MyScreens - Le Hobbit, le voyage attendu et qui ne déçoit pas
Filmosphere : Le Hobbit, le retour du roi Jackson
Cinefriends : Nouveau clash entre Omar Sy et les Kaira


25 nov.

L'Hebdo des blogs ciné S06E06

Nouvel hebdo cette semaine qui n'arrive toujours pas à prendre son rythme de croisière. Voici néanmoins un peu de lecture qui vous occupera les temps mort d'un dimanche de novembre...
Cineblogywood : Spielberg et De Palma en repérage dans un sauna gay
MyScreens : en plein dans le PIFFF
Filmosphere : Dragon Gate, la 3D domptée par Tsui Hark
Cinefriends : Shia Labeouf ne jouera finalement pas dans triple nine

11 nov.

L'Hebdo des blogs ciné S06E05

Cinefeed n'est toujours pas réactivé mais la publication de l'hébdo des blogs ciné chaque semaine me fait prendre conscience chaque semaine qu'il serait grand temps de m'y remettre ! En attendant un peu de lecture...
- Cineblogywood : PHOTO EXCLU - Fred Cavayé fait son Mea Culpa
- Filmosphere : The Grandmaster - le wing chun par Wong Kar Wai
- MyScreens : le film culte : Le Crime était presque parfait
- Cinefriends : Mark Wahlberg au casting de Transformers 4


28 oct.

L'Hebdo des blogs ciné S06E04

Cette semaine dans l'hebdo des blogs on fête le grand retour de FlorianL. Il ne me reste plus qu'à mettre à jour la base de données pour pouvoir recommencer à publier les chiffres de la semaine pour que notre bonheur soit complet !
Filmgeek : Critique du film Argo
Cineblogywood : The King of New York - Mon royaume pour un gun
MyScreens : Looper - retour bluffant à la SF
Filmosphere : Anna Karenine, et Joe Wright réinventa Tolstoï.
Cinefriends : Télé Gaucho, premiers teasers

21 oct.

L'Hebdo des blogs ciné S06E03

Dimanche pluvieux = dimanche ciné. Heureusement pour les chiffres, médiocres, du dernier opus d'Astérix car pour le moment on est très très loin des chiffres de la franchise.
MyScreens : le film culte, Autant en emporte le Vent
Cineblogywood : Underworld USA - un sommet du film noir
Filmosphere : Skyfall, James Bond Reloaded
Cinefriends : Justice League sortira en 2015

14 oct.

L'Hebdo des blogs ciné S06E02

Nouvelle sélection d'articles cette semaine, cinefeed n'a toujours pas redémarré mais je vous promets que cela ne devrait plus trop tarder maintenant...
Cineblogywood : Insensibles, ce passé si mal enfoui...
Filmosphere : Looper, le prisonnier du temps.
MyScreens : Tests bluray La Cabane dans les Bois et Prometheus
Cinefriends : Natalie Portman dans la peau de Jackie O ?


06 oct.

L'Hebdo des blogs ciné S06E01

J'ai pas encore eu le courage avec Julie de relancer le blog mais vos gentils messages d'encouragements nous motivent, cela ne devrait donc pas trop tarder. En attendant on relance une nouvelle saison de notre sélection d'articles que l'on a requalifié en "L'hebdo des blogs ciné" avec un nouvel arrivant...
Cineblogywood : En Solitaire - Cluzet prend la mer
MyScreens - Ted, critique
Cinefriends : Lizzy Caplan la nouvelle star sexy d'Hollywood
Despues de Lucia : la jeunesse sacrifiée

Je vous promets que les vrais articles : critiques, box-office ne vont pas tarder à revenir...

22 juil.

The Amazing Spiderman : Spiderman, tout simplement

  l'avis
de
Julie

Qualifié de superfétatoire voire d’inutile par certains, apprécié pour sa grande fidélité aux comics par d’autres, The Amazing Spiderman, version 2012, avec Andrew Garfield substitué à Tobey Maguire en homme araignée, n’a, il est vrai, rien d’étonnant ni d’innovant. Et pour cause, difficile, de passer à côté du postulat de base et de l’incroyable histoire de cet adolescent qui, du jour au lendemain, après avoir été piqué par une araignée modifiée génétiquement, se découvre des dons de super héro. Pourtant, à la différence du premier volet de la trilogie de Sam Raimi où très vite la métamorphose s’opérait et où l’intrigue était resserrée non sur Peter Parker mais sur Spiderman, le film de Marc Webb, lui, prend son temps sur « l’avant ».
Comme pour mieux nous faire comprendre les origines du super héro, plus du premier tiers du film est consacré à l’enfance de Peter Parker, à la séparation d’avec ses parents, au métier secret du père, à la mort de ses parents, à la solitude de l’adolescent. On le voit grandir, évoluer dans son lycée, sans ami. Le prologue s’achève avec la découverte de la sacoche du père disparu dans laquelle Peter découvre des coupures de journaux, des noms, des projets scientifiques. Il décide alors de mener une enquête pour rechercher les protagonistes que côtoyait son père avant de disparaître.
Quand il visite l’entreprise Oscorp qui est à l’origine des travaux scientifiques menés par son père et Curt Connors, Peter est piqué par une araignée. Sa métamorphose commence alors progressivement.

Lire la suite


20 juil.

Box-office France semaine 28 : pas de grand changement...

Le reboot (inutile) de l'homme araignée n'aura pas été le succès escompté. Avec une baisse de 45% de ses entrées en 2ème semaine et seulement 1.6 millions d'entrées au compteur on peut d'ores et déjà dire que The Amazing Spider-Man est un semi-échec en France.
Les Kaira est en sur-régime avec une 1ère semaine qui aurait très bien pu être son score final. La moyenne est excellente (1 590 s/c), le million d'entrées est largement à sa portée. Nul doute que début Juillet sera maintenant une date clé pour sortir une comédie (Les Kaira et l'année dernière Case départ).
Dans le bas du classement on retrouve notre chouchou Stabuck qui dépasse les 200 000 entrées, encore un petit effort pour ce joli film qui mérite mieux...
1L'age de glace 4. (-24%, 3)1 066 9474 231 627
2The amazing spider man (-45%, 2)595 7281 678 936
3Les kaira415 022415 022
4Un bonheur n'arrive jamais seul (-25%, 3)279 2091 195 947
5Madagascar 3. (-13%, 6)214 1652 982 881
6Mains armees184 765184 765
7To rome with love (-41%, 2)139 535375 913
8Blanche neige et le chasseur (-38%, 5)116 0961 804 868
9La part des anges (-21%, 3)104 786409 329
10Piegee92 43792 437
11Chroniques de tchernobyl74 20974 209
12Ma bonne etoile72 91172 911
13The dictator (-54%, 4)64 354840 570
14Adieu berthe l'enterrement d... (-34%, 4)60 916549 919
15Rock forever55 25255 252
16Starbuck (-30%, 3)45 562212 179

06 juil.

Box-office France semaine 26 : L'age de glace au top

C'est sans surprise que L'âge de glace 4 prend la tête du box-office cette semaine avec un très bon démarrage. La moyenne est solide 2 000 s/c sur une large combinaison de 800 copies. Derrière la comédie romantique avec en tête d'affiche Gad Elmaleh et Sophie Marceau fait certes moins mais la moyenne est bonne (1 000 s/c) boosté certainement par le dernier jour de la fête du cinéma. Le film devrait au final cumuler 1.3 millions d'entrées.
1L'age de glace 4 la derive des continents1 767 4901 767 490
2Un bonheur n'arrive jamais seul546 052546 052
3Blanche neige et le chasseur (-45%, 3)283 5611 502 585
4Madagascar 3 bons baisers d'eu... (-50%, 4)252 0112 523 230
5The dictator (-46%, 2)223 267634 923
6La part des anges171 832171 832
7Safe141 043141 043
8Adieu Berthe l'enterrement d... (-51%, 2)130 972396 697
9Starbuck101 512101 512
10Ce qui vous attend si vous att... (-60%, 2)84 437294 489
11Men in black 3 (-53%, 6)82 8921 992 348
12Prometheus (-56%, 5)80 8021 766 803
13Bel ami63 97763 977
14La clinique de l'amour47 21247 212
15De rouille et d'os (-66%, 7)46 4591 816 783

propulsé par DotClear