Du côté des blockbusters
Ca marche plutôt bien puisque Pirates de Caraibes 3 limite la casse en ne perdant que 37% cette semaine. Il devrait arrêter sa course entre 5.5 et 6 millions d'entrées. Score qu'à déja dépassé Spiderman 3: 6 136 967 entrées.

Les films en continuations
Le millions est en vue pour Zodiac et La faille (la bonne surprise de ce box-office). Le scaphandre et le papillon et Les chansons d'amour ont plusieurs points communs: une exploitation quasi-identique (44 000 entrées cette semaine, 184 s/c), la chance d'être porté par leur distributeur (238 copies pour le 1er et 240 pour le second), un succès critique et une deception public.

La loi des séries
A la lecture des résultats de UV et Vieille maitresse on pourrait croire qu'il s'agit de films Ouzbeck en VO sans sous-titres. Le premier baisse de 62% en 2ème semaine et son palmarès n'est pas glorieux: 15 888 entrées pour 145 copies soit la moyenne de 110 s/c (cumul de 57 791 entrées). C'est une catastrophe.
Idem pour Vieille maitresse qui baisse de 54% cette semaine: 22 945 entrées pour un cumul de 73 288 spectateurs.

Des chiffres en vrac
Steppin résiste bien et cumule 340 000 entrées. La disparue de Deauville ne se redresse pas (163 000 entrées). Tehilim décoit avec -43% en 2ème semaine pour un cumul de 23 000 entrées. Ensemble c'est tout franchit une nouvelle barrière et atteint le très bon score de 2 209 000 entrées (+11 000 cette semaine). Je veux pas que tu t'en ailles s'en sort (un peu) et cumule 418 000 entrées (+4 800 cette semaine). La vie des autres atterrit (avant un petit soubresaut pour la fête du cinéma ?)

Le gadin de la semaine
J'aurais pu une nouvelle fois pointer du doigt le résultat calamiteux de U.V. mais j'ai préféré porter mon choix sur Coeurs Perdus. Avec un casting 3* (John Travolta, James Gandolfini, Salma Hayek) il n'a pu convaincre que 53 720 spectateurs. Sa moyenne (290 s/c) est trop faible pour esperer inverser la spirale de l'echec.

La curiosité de la semaine
We feed the world continue son petit bonhomme de chemin dans un marché atone. Avec une baisse de 10% en 7ème semaine le film cumule 120 000 entrées.