Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

03 juil.

Pronostics des sorties du 04 Juillet 2007

- Die Hard 4
Nous ne sommes plus au stade de suite mais parlons plutôt de franchise. Die Hard 4 sonne comme une blague et pourtant il déboule en masse sur 750 écrans dès mercredi. On peut lire un peu partout que Die Hard est une série à part dans l'histoire du cinéma, j'avoue ne pas vraiment comprendre pourquoi. Le public a-t-il vraiment envie de voir un nouvel opus de John McLane ? Mais le public d'aujourd'hui (entendez les jeunes) connait-il vraiment ce héros soi-disant cool ? Pour ma part je parie sur un retour raté, voila c'est dit. Bien sur quand on a déja à son actif: 650 000 entrées pour le Die Hard I, 1 000 000 pour Die Hard 2 et 3 500 000 entrées pour le Die Hard 3 on ne fini pas sa carrière à 300 000 entrées d'autant que la période estivale peut être propice a un film qui ne nécessite pas une mobilisation importante de sa matière grise.
-> Mon pronostic: 1 800 000 entrées

- Raisons d'Etat
Belle affiche (Robert De Niro, Matt Damon, Angelina Jolie) et pourtant le film n'a pas convaincu au U.S ou il a fini sa carrière avec $60 millions au compteur pour un budget de $85 million. Il faut dire que la bande-annonce n'est pas vraiment convaincante et laisse présager un film plutôt académique. De Niro n'est pas encore un réalisateur confirmé, Il était une fois dans le bronx avait fait 280 000 entrées en son temps. Le film est distribué sur 240 copies dans un marché plutôt calme.
-> Mon pronostic: 300 000 entrées

- Je déteste les enfants des autres
SND essaye de nous refaire le coup de l'année dernière mais y-sont-ils pour quelque chose ? L'acceuil presse est plutôt très froid et l'attente du public quasi-inexistante. L'été risque d'être dur pour Anne Fassio, dans tous les cas je vous invite à parcourir l'unique topic du forum Allociné, ca vaut le détour. Visible sur 250 copies et surement pendant de nombreuses semaines (si SND est fidèle à sa technique).
-> Mon pronostic: 120 000 entrées


03 juil.

Persepolis: le fanatisme à l'épreuve de l'humour

  l'avis
de
Julie

Et si l'Iran nous était conté? Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud ont gagné un sacré pari, celui de faire dérouler devant le spectateur, sous la forme d'une bande dessinée animée, l'histoire de l'Iran, depuis la chute du Chah en 1979 jusqu'à nos jours. Jamais un film n'avait réussi à traîter jusqu'à ce jour de la condition des iraniens, vue de l'intérieur et de montrer à l'Occident le visage de ceux et de celles qui endurent depuis plus de cinquante ans le joug de dictatures politiques et religieuses.
Mais Persepolis c'est avant tout l'histoire d'une iranienne, Marajane (à laquelle Chiara Mastroianni a prêté sa voix), et de toute sa famille. De son oncle communiste, à sa grand-mère libérée (à laquelle la délicieuse Danielle Darieux a prêté sa voix) , en passant par ses parents un peu passifs et résignés, Marajane retrace les heures les plus sombres de son pays qui troqua un dictateur prétendument moderne à la solde de l'Occident contre une bande de fanatiques enrubannés. Elle le fait avec humour et désinvolture. Mais elle n'en dénonce pas moins l'essentiel: l'horreur d'une guerre de dix ans contre l'Irak, les morts, la bêtise humaine, le sectarisme, les dangers de l'islamisme, l'endoctrinement, les emprisonnements arbitraires, les exécutions sommaires.

Lire la suite


propulsé par DotClear