Delirous décoit avec ses 390 s/c alors que le distributeur avait pris le soin de ne pas trop l'exposer (80 écrans). Le résultat de The Bubble doit ravir Ad-Vitam puisqu'il point 553 s/c ce qui est un très bon score pour ce genre de film souvent distribué dans des plus petites salles.

Soldes sur les deuxièmes semaines
Promo générale: -43% pour Roman de gare qui risque de flirter avec les 400 000 entrées en fin de carrière, -51% pour Cherche fiancé... qui n'aura pas transformé l'essai de sa 1ère semaine (cumul de 156 000 entrées) et grosse promo pour Dérive mortelle qui affiche un rabais de -63% (cumul de 76 000 entrées).

Des chiffres en vrac
Dialogue avec mon jardinier dépasse le million (1 041 000 entrées) mais pointe 198 s/c (c'est faible). L'avocat de la terreur cumul 107 875 entrées ce qui est un bon score pour un documentaire. Still life atteint le cap de 200 000 entrées (un record). Boulevard de la mort approche les 600 000 entrées (597 000 entrées) et devrait finir sa carrière entre 650 000 et 700 000 entrées.

Curiosités
Le scaphandre et le papillon et Les chansons d'amour sont tombés amoureux l'un de l'autre. En 7 semaines ils cumulent tous les deux 292 000 entrées (8 000 entrées de plus pour les deux cette semaine). J'adore cette particularité.
En bas de classement nous avons Viva Cuba, petit film Cubain produit par un Français, réalise 246 s/c sur 2 salles (cumul de 53 000 entrées) alors que dans le même temps Dialogue avec mon jardinier affiche 198 s/c. Etonnant non ?

Enfin l'été sied à La vie des autres qui ne baisse que de 9% pour un cumul de 1 470 000 entrées. On garde toujours le meilleur pour la fin.