En cloque   l'avis
de
Julie
mauvais
Voilà réunis dans un même film tous les ingrédients du navet intersidéral: vulgarité, lourdeur, ennui, platitude, humour graveleux...Comment dire qu'on sort presque gêné d' En cloque mode d'emploi? A l'instar de son précédent film, 40 ans toujours puceau, le réalisateur (Judd Apatow) a réussi la pire des comédies pseudo-romantiques.
Les 15 premières minutes sont peut-être sauvées par le secret espoir nourri (systématiquement d'aileurs) par le spectateur de voir l'intrigue se construire, les personnages s'installer dans leur petite histoire, et la lourdeur déjà fortement présumée se dissiper. Il n'en est rien...
La suite nous révèle un scénario sans intérêt. Il aurait pu produire l'effet escompté. Après tout l'idée de base était plutôt sympathique: Une jeune femme, jolie, ambitieuse (Alison Scott campée par la sensuelle Katherine Heigl déjà vue dans les séries Roswell et Greys anatomy) passe une nuit "d'amour" improbable avec un looser, ado attardé, (Ben Stone joué par Seth Rogen) après une soirée arrosée en boîte de nuit. Et paf, du premier coup, la voilà enceinte. Elle prend d'emblée la décision de mener à terme cette grossesse et lui celle de l'accompagner dans l'épreuve. Prétexte à plusieurs histoires parallèles, les neuf mois passent...lentement.

Lire la suite