Demain sort sur 400 écrans Big City un Western pour les enfants (1er pari) avec des enfants (2ème pari). La concurrence sur le créneau des films pour enfants est rude en cette fin d'année avec: Il était une fois, Bee movies (800 écrans), Le Renard et l'enfant (700 copies), La Croisée de mondes ou Ratatouille qui continue à glaner quelques entrées. Et je ne parle que des poids lourds, alors comment Big City va-t-il faire pour exister ?
Djamel Bensalah, le réalisateur du film, a quelques beaux succès à son actif:
- Le Ciel, les oiseaux et... ta mère !: 1 230 000 entrées
- Le Raid: 1 450 000 entrées
- Il était une fois dans l'oued: 880 000 entrées
Les critiques professionnels ont réservé un accueil plutôt tiède au film (0 étoile dan CinéLive par exemple) alors qu'ils en ont parlé abondamment depuis le 1er clap du tournage, mauvais signe.
Big City me rappelle Bugsy Malone également un Western avec des enfants (Scott Baio et Jodie Foster ont commencé dans ce film) réalisé par Alan Parker en 1976 ce qui amène une question de fond, ce qui plaisait en 1976 plait-il encore aujourd'hui ?
Si on présume (c'est le jeu) que le film est moyen (1ère réaction spectateurs + presse professionnel) et que la concurrence est rude on risque de ne pas atteindre les 800 000 entrées que le film pourrait viser.
Mon pronostic: 400*450*2.3 = 415 000 entrées