l'avis
de
Julie
Le cinéma nous livre avec ce film déjanté la troisième comédie de l'été. Après Les Beaux gosses à l'humour décapant et Tellement proches entremêlant éclats de rire aux fortes émotions, Very bad trip se présente comme une comédie jusqu'au-boutiste, sans limite. Les situations les plus improbables se succèdent devant le regard médusé du spectateur. Pris au piège du délire auquel se livre le réalisateur, le spectateur ne pourra retenir, à un moment ou un autre, une crise de fou rire incontrôlable. Very bad trip a l'audace d'une production Apatow la surdose de gras, si (trop?) chère à ce dernier, en moins.
A priori le scénario semble dénué d'originalité: Virée entre hommes à l'occasion de l'enterrement de vie de garçon de l'un d'eux. Destination Las Vegas. Réveil comateux, trou noir sur les évènements de la nuit passée. Le marié a disparu. A sa place, ses compères se retrouvent avec un bébé dans les bras et un tigre enragé dans les toilettes. Commence alors pour eux une quête délirante et sans répit. A travers la recherche de leur ami volatilisé, ils vont, peu à peu, être confrontés à leur nuit oubliée et retrouver, par petites bribes, la trace du marié.

Lire la suite