Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

04 oct.

Blogs cinéma: le best-of S03E05

Nous vous avons préparé un best-of plutôt varié cette semaine, à vous de juger...
- Cineblogywood : Disney Trip 5 - La Princesse et la Grenouille, retour vers le futur !
- Filmgeek : Premier bilan des Blockbusters 2009
- Cinefeed: Le petit Nicolas démarre en trombe


04 oct.

La proposition: mais où sont donc passés Harry, Sally et les autres?

  l'avis
de
Julie
L'été s'était achevé avec une comédie romantique grasse, vulgaire et sans intérêt: My best friend's girl (presque insoutenable), voilà l'automne qui démarre, lui, avec une comédie romantique bâclée, vide et bête: La proposition. Les réalisateurs en mal d'inspiration s'y méprennent peut-être un peu trop: Le genre comédie romantique est un art où il n'est pas facile d'exceller. Car il faut savoir tout à la fois faire rire et rêver, sourire et pleurer. ET l'on constate (moi, à mon grand désespoir) que rares sont les scénaristes qui savent manier les ficelles avec dextérité.
Pourtant avec un tel casting, on pouvait s'attendre à un film bien calibré pour marcher. Sandra Bullock avait réussi le tour avec Two weeks notice en faisant tourner la tête de Georges (alias Hugh Grant). Quant à Ryan Reynolds, on avait eu (enfin en ce qui me concerne) un grand plaisir à le découvrir avec Definitly may be (Un jour peut-être en français), une comédie douce-amère sur un homme et ses rencontres, ses choix, ses erreurs avec, en toile de fond l'élection de Bill Clinton dans les années 1990.

Lire la suite


propulsé par DotClear