Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

05 oct.

Box-office week-end semaine 40: Le petit Nicolas est officiel un carton

Les chiffres France des 5 premiers jours de la semaine viennent de tomber et le score est sans appel: Le petit Nicolas a trouvé son public et en grand nombre puisqu'on approche le million d'entrées.
- Le petit Nicolas: 986 306 entrées
- La proposition: 159 290 entrées
- L'affaire Farewell: 138 230 entrées
- District 9: 131 534 entrées
- The informant: 102 405 entrées
- Neuilly sa mère: 98 882 entrées


05 oct.

Le petit Nicolas: un bouillon de malice pour les petits et les petits devenus grands

  l'avis
de
Julie
Tous ceux qui, comme moi, ont eu leur enfance bercée par la série du Petit Nicolas ne seront pas déçus. L'adaptation cinématographique est en tout point fidèle aux livres. L'atmosphère du Paris des années 1950 est magnifiquement recréée, les personnages sont sortis tout droit de la plume de Sempé, les situations cocasses reflètent à merveille l'écriture de Goscinny. Pour ceux-là, Le Petit Nicolas leur fera revivre, à coup sûr, des sentiments bien connus et partager une tranche de la vie de Nicolas, Clotaire, Rufus, Joachim, Alceste, Geoffroy, Eudes et Agnan. Cette fois, Nicolas croit comprendre qu'il va avoir un petit frère. Pour lui, c'est la fin d'une vie tranquille qu'il va devoir partager avec un parfait inconnu. Pire encore, il pense que ses parents vont se débarrasser de lui aussitôt le bébé arrivé dans la famille. Il décide alors, escorté par sa horde de copains, d'échafauder un plan mettant un terme à toutes ses craintes.
L'histoire n'est qu'un prétexte pour retrouver tout l'univers du Petit Nicolas: ses parents, son école, sa maîtresse, son surveillant, sa maison, son voisin, ses copains mais aussi, et surtout, Paris....

Lire la suite


propulsé par DotClear