l'avis
de
Julie
Je l'attendais depuis...un an, depuis que j'avais vu le premier épisode, Fascination. Abreuvée entre temps des 4 quatre tomes de Stephenie Meyer, que j'avais lus dans la foulée, mon attente était calmée. Surtout depuis la sortie du DVD cet été. Bref, à 35 ans, mère de deux enfants, je suis twilightée. Cette maladie, pourtant, ne semble atteindre que les jeunes filles de 14 ans. Selon un éminent pédopsychiatre que j'écoutais sur Europe 1, le matin de la sortie de l'épisode 2, l'histoire d'amour d'Edward et Bella suscite le déchaînement des jeunes parce que ces derniers, je cite, ont une angoisse profonde de la mort... Dubitative, moi qui ne suis donc pas concernée par ces propos, moi qui ne fais pas du tout partie de la cible, je me suis interrogée sur mes motivations....La saga Twilight a tout les atouts pour accrocher les romantiques désabusés. Une histoire d'amour comme ça, Cher lecteurs, on n'en fait plus.

Lire la suite