Alors qu'à peine réveillé vous vous rendez compte qu'on vous a volé une heure de votre précieux sommeil rien ne vaut un petit best-of (et je ne parle pas d'un MacDo à 7h00 du mat) pour sauver ce dimanche qui démarre si mal...
PS: intro même pas soufflée par la reine du calembour...
Cineblogywood : Le fin des fins, la compile
Rob Gordon a toujours raison : Arropiero, le vagabond de la mort
Cinefeed: Jeu concours My Own Love Song
Filmgeek : Le joli succès de L’Arnacoeur