Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

06 oct.

"Eat, pray, love" : l'un des trois plus mauvais films de l'histoire du cinéma

  l'avis
de
Benlosam
J'ai vu hier à Londres le dernier film de Julia Roberts "Eat, pray, love"
J'y allais avec un peu de réticence car les critiques étaient très moyennes.
Et bien, j'avais tort. Cela valait le coup. Ce film n'était pas, en effet, un mauvais film, c'était tout simplement l'un des deux ou trois plus mauvais films de toute l'histoire du cinéma, depuis l'invention de ce noble art par des français. Et du coup, j'ai passé un grand moment.
D'abord, sur le plan culturel et historique, je suis heureux et fier de l'avoir vu : il restera dans l'histoire, sera cité dans les anthologies dans les siècles et les siècles, comme l'un des plus gros navets jamais tournés. On le montrera dans les écoles de cinéma, comme modèle de ce qu'il ne faut pas faire, un peu comme on montre les prestations de Silvestre à l'Euro 2004 dans les écoles de football.
Ensuite, évidemment, j'ai beaucoup ri, et j'ai ri avec d'autant plus de plaisir que j'étais le seul à rire, les autres n'osaient pas, et certains, c'est la loi des grands nombres, étaient semble-t-il « pris par le film », sanglotant avec Julia Roberts quand je riais (la loi des grands nombres est cette loi qui fait que, statistiquement, au dessus de 30, on trouve toujours des gens pour aimer n'importe quoi.)

Lire la suite


06 oct.

Isabelle Mergault et le cinéma: jusqu'ici tout va bien...

Alors que le dernier film d'Isabelle Mergault, Donnant Donnant, sort aujourd'hui au cinéma je voulais revenir quelques instants sur le début de carrière sans faute de celle qui est passée derrière la caméra sur la tard...
Il est en effet relativement rare d'enchainer 3 succès (publiques) en 3 films:
- Meilleur espoir féminin: 1 100 000 spectateurs (elle a signé le scénario)
- Je vous trouve très beau: 3 400 000 spectateurs
- Enfin Veuve: 2 300 000 spectateurs

Du coup, tout le monde guette le démarrage de son dernier film en ce demande s'il connaitra le même succès que les précédents. Comme mon précédent pronostic s'est avéré totalement faux je sais bien qu'il ne faut pas sous-estimer la popularité de ce genre de comédie (et d'Isabelle Mergault en particulier), j'ai tout de même l'impression que cette fois-ci le public risque de ne pas suivre. Je parie donc sur un démarrage correct mais avec un faible coefficient de maintient, ce qui nous donne:
- Mon pronostic: 500 (écrans) x 680 (entrées) x 2 = 680 000 entrées

propulsé par DotClear