l'avis
de
Julie
Sans être une fan absolue des super-héros, j'ai classé depuis une bonne dizaine d'années dans mon panthéon des films préférés Spiderman et X-Men (le premier). Puis, plus récemment, Batman Begin et The Dark Knight. Du coup, dès qu'il en sort un, j'y cours. Des déceptions, il y en a, évidemment. Les Quatre fantastiques, Iron Man, et leur suite déplorable. Thor est un peu un Ovni inclassable. Il ne figurera pas dans mon panthéon. Mais, un peu comme le Hulk de Ang Lee, j'y ai retrouvé la marque d'un grand réalisateur: Keneth Branagh. Mais à l'inverse de Ang Lee qui avait pris le parti de livrer une oeuvre sombre, angoissante, quasi anxiogène, le réalisateur anglais a choisi le ton de l'humour voire de la dérision pour revisiter les légendes nordiques et adapter la version Marvel de l'histoire de Thor, dieu du tonnerre.

Lire la suite