Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

15 juil.

Un amour de jeunesse: L'ennui plutôt que l'envie

  l'avis
de
Julie
Le premier amour. On l'a tous vécu, on en a tous été imprégnés longtemps. Il laisse, le plus souvent, des traces de douleur et fait rarement écho à la joie et au bonheur. C'est ainsi. Le premier amour est la répétition de la blessure amoureuse originelle. Celle qu'on a besoin de panser, celle à laquelle on pense inconsciemment très, trop longtemps. Le complexe d'Oedipe ne se résout pas facilement. L'homme qu'on aura jamais, la femme qui ne sera jamais nôtre, ceux là, on croit les aimer et en réalité ce sont ceux dont on a besoin pour souffrir. Brèves de comptoir mises à part, Un amour de jeunesse traite bien de ce sempiternel drame que tout un chacun a vécu. Camille a 15 ans, Sullivan 19. Ils s'aiment passionnément. Mais la jeune fille souffre. Elle souffre de ce que le jeune homme lui échappe, ne lui appartient pas, disparaît pour réapparaître à sa guise. Elle est possessive, dépendante, déprimée, dépressive. Lui avide de liberté, comme un cheval fou, l'aime aussi, mais à sa manière. Sans faire de manière. Il aime la "manger" mais l'état de dépendance dans lequel leur amour la met le fait fuir. Suis le, il te fuit, comme dit le proverbe. Bref, elle c'est la jeune fille en fleur parfaite et lui le jeune homme égoïste et immature dans toute sa splendeur. Quand Sullivan part une année faire le tour de l'Amérique du Sud, il ne donne pas cher à son amour. Bien qu'il berce sa bien aimée d'illusions, après quelques mois d'une correspondance épistolaire pathétique, il la quitte car les reproches qu'elle lui fait à distance sont trop lourds à porter. S'ensuivent le chagrin, la dépression.

Lire la suite


15 juil.

Box-office France semaine 28 : Une belle semaine pour presque tout le monde...

Enfin un peu de baume au coeur pour tout le monde cette semaine. Les films en continuation continuent à limiter leur baisse à l'instar de Kung Fu Panda 2, Les Tuche ou L'élève Ducobu qui se maintiennent tous très bien. Ce dernier (dont la suite est déjà en cours de tournage) titille en 3 semaines avec le million d'entrées et devrait certainement finir sa carrière autour de 1.5 millions ce qui est un très bon score. Idem pour Les Tuche, que je ne voyais pas à ce niveau là, limite la baisse à 10% alors que Case Départ démarre très fort.
C'est d'ailleurs la grosse surprise de la semaine car avec 1 544 s/c la première semaine de Case Départ est digne d'un blockbuster ! Portée par deux comiques plutôt discrets au cinéma (Thomas Ngijol et Fabrice Eboué), Case Départ peut aller chercher les 1.8 millions d'entrées si la province suit un peu le rythme que Paris / Périphérie à donné...
1Transformers 3 : la face cachée... (-54%, 2)603 5611 918 581
2Case départ571 106571 106
3Kung fu panda 2 (-20%, 4)332 2352 056 504
4Les tuche (-10%, 2)318 696672 873
5L'élève ducobu (-24%, 3)255 857946 244
6Il n'est jamais trop tard237 700237 700
7Hop196 944196 944
8Switch122 604122 604
9Sortilege93 52493 524
10Omar m'a tuer (-52%, 3)81 588477 484
11Une separation (-18%, 5)74 909550 131
12Pirates des caraibes la fontai... (-53%, 8)65 5274 532 951
13Hanna59 17459 174
14Very bad trip 2 (-59%, 7)57 9082 463 511
15X men : le commencement (-63%, 6)49 6642 080 897

propulsé par DotClear