Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

24 dec.

Mon top 8 de l'année de 2011

Cette période de l'année est celle des bilans. L'un de mes préférés est le bilan cinématographique. Cette année, j'ai beau chercher, je ne parviens pas à faire figurer dans mon panthéon 10 films. Je le réduis donc à un top 8. Ce n'est déjà pas si mal. Petite précision au passage, j'ai manqué quelques films parmi lesquels Mélancholia, Blue Valentine, Incendies, The Artist, La guerre est déclarée.
Tout d'abord j'ai eu deux chocs cinématographiques: The tree of life et Polisse. Le premier m'a complètement transportée (rarement j'ai autant pleuré...) et le second m'a littéralement secouée. Je les fait figurer respectivement en première et deuxième position. The tree of life est de l'émotion à l'état brut, Polisse un film coup de poing, sans concession.
1.
2.

Lire la suite


24 dec.

A dangerous method: de l'ambivalence du genre humain

  l'avis
de
Julie
Peu de réalisateurs se sont essayés à parler de la psychanalyse. Méconnue, mal connue, mal aimée, décriée, chérie, vantée en ville, la psychanalyse est presque absente au cinéma. Mis à part un divan, au détour de deux scènes woodyalleniennes (Une autre femme, interiors, Annah et ses soeurs etc..), je compte sur quelques doigts les films qui, sans vraiment en parler, l'évoquent. Me viennent à l'esprit Le journal d'un séducteur (divertissant), Un divan à New York (affligeant), Petites confidences à ma psy (presque autant affligeant). Viennent ensuite les films très profonds à la forte portée psychanalytique (très nombreux mais hors propos) et encore les autres où au-delà de la psychanalyse est abordée la folie humaine: Vol au dessus d'un nid de coucou, Frances, Shutter Island, Pas de printemps pour Marny etc...Autrement dit, le cinéma boude la vraie psychanalyse. David Cronenberg remédie complètement à ce marasme en réalisant non seulement un film sur la psychanalyse mais un film sur l'origine de la psychanalyse avec en guest stars pas moins que le père de la psychanalyse - Freud- et son élève - Jung-.

Lire la suite


propulsé par DotClear