The Descendants,un peu comme Sideways (le précédent film d'Alexandre Payne) prend comme prétexte un voyage, provoqué par un moment fort d'une vie, pour permettre à ses protagonistes de faire un point sur leur vie. The Descendants, par son propos, est moins léger que le précédent. Mais l'on rit beaucoup parfois. Entre les larmes et l'émotion le réalisateur parvient par quelques petites touches à faire sourire voire rire. Certains personnages tertiaires (je pense à Sid l'inséparable ami d'Alexandra ou encore au père d'Elizabeth) sont si déjantés et décalés qu'ils apportent quelques bulles de décompression à l'atmosphère parfois pesante. Les chemises hawaïennes de Matt, ses cousins, les bars locaux, un ciel gorgé d'orage, une mer bleue sont autant de petits éléments délicieux qui apportent le sourire aux lèvres.
Malgré la très grande tristesse du propos, l'on ne tombe jamais, jamais dans le pathos. Matt, interprété par l'admirable George Clooney (qui mériterait plus que quiconque cette année de remporter la fameuse statuette), personnage clé du film, incarne une mesure parfois déconcertante. Il encaisse les coups sans jamais sombrer. Mais l'annonce simultanée de la mort de sa femme et de la trahison de celle-ci lui font prendre petit à petit conscience des choses essentielles de la vie. En se rapprochant de ses enfants, il comprend l'importance de l'héritage qu'on lui a transmis. Ce ne sont pas que des terres magnifiques en bord de mer. Ce sont ses racines, celles que, à son tour, il va vouloir transmettre. Les paysages qui l'entourent et qui, au début du film, ont des allures de cartes postales promotionnelles d'une agence de voyage deviennent au fur et à mesure des éléments essentiels du film, des acteurs à part entière. Matt quitte une petite vie rangée dans laquelle il n'était pas épanoui pour une autre vie. Et si elle ne semble pas, a priori, se présenter comme une grande vie, elle est soudain pour lui la seule qui mérite d'être vécue. Les petites choses prennent du sens sous les yeux du spectateur. The Descendants est un grand film sur les choses de la vie.

Mini-fiche de The Descendants