l'avis
de
Julie

Chers lecteurs, vous êtes sans savoir que Cameron Crowe a réalisé l'un de mes films préférés. Un coup de blues, une envie de sourire, une soirée plateau seule à combler, une envie de Tom Cruise sous l'un de ses meilleurs jours, et je connais la solution cinématographique. Je regarde Jerry Maguire. Je remercie Cameron Crowe pour ce film, ce bijou, cette pépite, cette inspiration, cette perfection. C'était en 1996. Depuis, il y a bien eu Vanilla Sky. Moins bon (Tom Cruise mis à part, évidemment). Le réalisateur avait encore su garder une patte bien à lui, une BO magique. De même pour Almoust famous qui l'avait précédé de peu. Et puis il y a eu Rencontre à Elisabethtown. Première pierre du réalisateur dans sa traversée du désert qu'il vient de confirmer avec We bought a zoo (Nouveau départ, en français. Décidément, la vie de ce film commençait mal avec un titre aussi laid original que traduit). Il n'y a pas que le souffre qui donne de la saveur à la bobine. Mais une chose est sure c'est que l'abus de sucre écoeure et nuit -très gravement- à la santé d'un film.

Lire la suite