l'avis
de
Julie

Moins de six mois après A dangerous method, David Cronenberg nous revient déjà avec un nouveau film : Cosmopolis. Très attendu, surtout par ceux qui avaient été déçus par le précédent. C’est vrai que A dangerous method était un film différent de ceux auxquels le réalisateur nous avait habitués. Moins subversif, plus académique, plus froid. J’avais été personnellement conquise. L’attente de Cosmopolis était quand même grande pour moi. L’on m’avait annoncé un chef d’œuvre qui plus est avec, en acteur principal, Robert Pattinson. Ceux qui ont déjà traîné ici ces dernières années savent que je suis une fan inconditionnelle de Twilight et que Edward Cullen est plutôt mon genre…
Une semaine avant sa sortie, les articles dithyrambiques se succèdent les uns aux autres. On crie au chef d’œuvre. Robert Pattinson serait transcendé. Et puis des bruits courent depuis la Croisette que le film est raté. En y allant, je savais déjà qu’il n’était pas consensuel. J’avais donc décidé de m’armer psychologiquement. Malgré tous les efforts que j’ai déployés pendant une heure 45 pour comprendre, regarder, écouter, me laisser porter, je suis sortie dépitée, ennuyée, vide de toutes sensations, vidée et déçue par Robert Pattinson.

Lire la suite