Analyse de l'actualité et du box-office cinématographique

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

23 sep.

Distribulation

Même si distributeurs et exploitants se positionnent comme collègues dans le grand marché du cinéma, il n'en est pas moins de différents entre ces deux corps de métier.

Pour expliquer très vite, la diffusion d'un film en salle correspond à une location de copie : la salle reverse au distributeur une part, qu'il a fixé lui-même, de la recette globale en caisse (entre 30 et 50 %). En aparte, la location est loin d'être la seule charge imposée à l'exploitant : il y a aussi la Sacem, la TSA, les frais techniques, la maintenance, les frais de transports des copies, ... tout cela pourra faire l'objet d'un prochain billet... Du fait de cette location, il conserve une certaine liberté de décision et d'imposition sur l'exploitation de son film...

Lire la suite


16 sep.

La rentrée des cinés... vu par un exploitant

C'est la rentrée dans les salles !... enfin... pour les salles qui auraient eu cette année la mauvaise idée de fermer pendant l'été ! La politique de distribution estivale a porté ses fruits : un nombre modéré de films, des blockbusters de qualités diverses mais qui ont tendance à monter un peu ; 5 films à plus de 2 millions d'entrées (pour certains bien plus !). Cela fait maintenant la troisième année que les distributeurs ont compris que le public peut aussi aller au ciné pendant l'été... par contre après l'été vient la rentrée, et pour les monoécrans et petits complexes, rentrée est souvent synonyme de mauvaise distribution, pénurie de copies et (par conséquent) chutes des ventes...

Lire la suite


propulsé par DotClear