l'avis
de
Julie
Derrière le sempiternel thème des amours impossibles se cache l'un des films les plus originaux, les plus sensibles et les plus subtils de tous les temps.
Hong kong 1962, deux couples emménagent simultanément dans le même immeuble, dans des appartements mitoyens: les Chow et les Chan. L'histoire n'est recentrée que sur monsieur Chow (interprété par le touchant Tony Leung) et madame Chan (Maggie Cheung). Le réalisateur prend d'ailleurs le soin de laisser dans l'ombre leurs conjoints respectifs que le spectateur ne verra jamais. Et pourtant tout commence par eux. Très vite, monsieur Chow et madame Chan comprennent en effet que ces derniers entretiennent une liaison. En essayant de comprendre comment cette liaison a pu commencer, ils tombent progressivement amoureux l'un de l'autre alors même qu'ils se sont jurés de ne jamais "faire" comme leurs conjoints.

Lire la suite