Si mon titre est un brin provocateur c'est parce qu'après les échecs de Le deuxième souffle (493 000 entrées), Cortex (217 000 entrées) ou encore Les liens du sang (493 000 spectateurs) le film de genre est en quête de succès public. Car ce sont bien les 2 millions de spectateurs de 36 Quai des Orfèvres qui ont permis à tous ces films de se monter. Si MR73 trébuche, monter un polar en France risque de devenir une mission difficile.
Face à l'enjeu Gaumont n'a pas lésiné sur le budget promotion du film. Depuis le début du tournage les informations ont été relayées dans l'ensemble de la presse (cinéma et grand public). Olivier Marchal (le réalisateur) bénéficie d'une aura sur lequel le distributeur s'est largement appuyé. Il faut dire que le personnage est attachant, authentique et l'authenticité en ce moment ça plait (cf. le succès des Ch'tis).

Lire la suite