Dans un autre genre Hollywoodland réalise 74 139 entrées sur 89 écrans soit la moyenne de 833 s/c ce qui est correct. En sortant son film le distributeur à surement pensé à Little Miss Sunshine: bonnes critiques, prix prestigieux. Je lui souhaite le même genre de carrière (Little miss cumule 946 801 entrées à ce jour), mais je parierais plus sur 220 000 entrées en fin de carrière.

En vrac
Le héros de la famille perd encore 45% de ses entrées. Le cumul n'est pas mauvais (580 000 spectacteurs) mais on pouvait s'attendre à beaucoup plus (les 1 968 438 de Fauteuil d'orchestre par exemple).
Ne le dis à personne progresse de 11% et porte son cumul à 2 800 000 entrées (excellent).
Le grand appartement sera loin du score du précédent film de Pascal Thomas (mon petit doigt m'à dit et ses 1,3 millions). Il chute de 45% en 2ème semaine et cumule 205 084 entrées. Sa carrière devrait se situer dans les 350 000 entrées.
Babel mène son petit bonhomme de chemin. Après 8 semaines d'exploitation, le film est toujours visible sur plus de 100 salles et cumule 595 000 entrées.

Le plus beau gadin de la semaine
Après Ô Jerusalem (245 000 entrées), Le concil de pierre (205 000 entrées), Cabaret paradis (160 000 entrées) on a maintenant un nouveau champion du bide: Le lièvre de Vatanen. Ses caractéristiques sont impressionnates: une chute de 76% de ses entrées en deuxième semaine et un cumul de 31 000 entrées.

Curiosités de la semaine
Une vérité qui dérange progresse de 90% en 13ème semaine. Il engrange encore 8 676 entrées et atteint les 500 000 entrées.
Borat progresse également, il cumule 770 000 entrées.