Deux nouveaux millionnaires
C'est suffisamment rare en ce moment pour le souligner. American Gangster continue sur sa belle lancée avec 1 058 588 au compteur et Il était une fois confirme son bon démarrage (cumul de 1 138 001 entrées). La nuit nous appartient se maintient également très bien (-36%) pour un cumul de 432 974 entrées.

Trop plein de Poelvoorde
La date de sortie de Cowboy devait certainement jouer la contre-programmation mais je ne suis pas sur que la sur-exposition médiatique de l'acteur principal a servi le film. Avec 423 s/c sur seulement 128 copies ce n'est pas suffisant pour envisager une carrière correcte. On sera loin des 230 000 entrées des Convoyeurs attendent.

Des chiffres en vrac
Service minimal pour Ce soir je dors chez toi qui a surement bénéficié d'un mauvais bouche à oreille vu le démarrage canon qu'il a fait pour finalement cumuler 470 000 entrées en 3 semaines. Le film devrait titiller les 600 000 entrées. La légende des Beowulf est par contre une grosse décéption 415 382 entrées. Lions et agneaux se rétame (-72%) avec 312 142 entrées au compteur. Un secret termine tranquillement sa longue carrière avec 1 631 084 entrées (10 000 entrées cette semaine). Darling aura (surement) atteint ses objectifs 150 000 entrées et fixe du coup un nouveau barème pour le film d'auteur avec des acteurs bankable (cf. Comme ton père avec Gad Elmaleh)

La curiosité de la semaine
qui va piano va sano est un dicton qui colle parfaitement à l'exploitation de Nocturna nuit magique qui gagne 131% cette semaine avec 11 000 entrées de plus à mettre dans son escarcelle. Le cumul de 84 000 entrées glanées en 7 semaine montre qu'un autre type d'exploitation existe à côté des techniques marteau-pilon.