Un mot sur l'histoire d'abord: alors que Mr Elastique et la Femme invisible préparent leur mariage une menace pèse sur notre pauvre terre: un énigmatique Surfeur pille les ressouces de la planète bleue. Terrible dilemne pour l'homme chewing-gum qui a une destinée mais également une dulcinée qui aspire à une vie tranquille le tout sur fond d'ennemi juré avec lequel on doit pactiser.

Je ne vous en dit pas plus, l'histoire est toujours convenue dans ce genre de film: un méchant, la planète en danger, les super héros qui doivent nous sauver. On ne va pas voir ce genre de film pour le scénario.
Alors pourquoi ?
Peut-être pour les effets spéciaux qui sont en l'occurence passables surtout quand on a vu Transformers. Bien sûr que c'est plutôt bien fait (budget de $150 millions tout de même) mais c'est sans grande inventivité. Le Surfeur est crédible mais tout autant que l'était le T-1000 dans Terminator 2 (mais c'était il y a 16 ans). J'ai toujours autant de mal avec La Chose qui ressemble plus à un décor carton-pâte de Las Vegas qu'à un mur en béton indestricuble.
Ce qui fait que Les 4 Fantastiques est plutôt un mauvais film c'est surement parce que les personnages n'existent quasiment pas. La relation mari-femme est risible, les doutes existentielles de La Chose sont pour le coup inexistants. Reste Johnny qui s'en sort le mieux pendant la 1ère partie du film mais qui tombe dans le grottesque lorsqu'il jette son dévolu sur une officier de l'armée.

Les dialogues sont creux, les blagues lourdes. C'est un film de super héros à ranger du côté de Daredevil plutôt que de X-Men ou Spiderman. C'est un film très très moyen qui trouvera son public chez les moins de 10 ans (et encore).

Ami lecteur si tu as plus de 15 ans et quelques neurones passe ton chemin et prend un ticket pour Transfomers tu ne regretteras pas ton choix.